ABOUT

FONDATEURS

Dora et Sophie

“QUAND ON S’EST RENCONTRÉ À LA CENTRAL ST MARTINS, NOS INTÉRETS SE SONT IMMÉDIATEMENT REJOINT AUTOUR DE NOTRE PASSION DES SOUS-CULTURES ET DU VÊTEMENT

DORA MOUTOT (26 ans) est la fondatrice de La Gazette du Mauvais Gout un média qui explore les relations entre le mauvais gout, le kitsch et l’industrie de la mode. Dora est une journaliste chroniqueuse pour France 2 dans l’émission quotidienne “Comment ça va bien” au coté de Stéphane Bern. Dora est aussi une journaliste freelance qui écrit pour Le Monde, Glamour, WAD, Vice et Canal + . Elle a travaillé chez WWD, Nylon magazine et Vice. En juin 2013, elle a remporté le prix Le Monde-Google de la jeune journaliste la plus spécialisée dans le web.

SOPHIE PINCHETTI (24 ans) est la fondatrice, rédactrice-en-chef et éditrice de son propre magazine papier, The Third Eye, un média indépendent célébrant les mouvements alternatifs ou undergrounds à travers le monde. Le magazine est distribué internationalement dans des librairies d’art indépendentes et des librairies de musées d’art contemporain tels que le Tate Modern et Palais de Tokyo. The Third Eye a été le sujet d’une exposition à la Galerie AKA à Berlin en juin 2013; Sophie fut le comissaire d’exposition. Sophie a remporté le prix de Innovators Fund pour The Third Eye en juillet 2013. Elle a travaillé à Purple Fashion magazine, SHOWstudio, New Delhi’s Visual Arts Gallery, et contribue à divers magazines, tels que Purple Fashion magazine, Vestoj, Reality Sandwich et le quotidien The Guardian.

QU’EST CE QUE C’EST?
The Other est une archive digitale répertoriant des documentaires sur les cultures alternatives et les sous-cultures de 1920 à aujourd’hui. Nous nous intéressons au phénomène global des sous-cultures à travers le prisme du vêtement et de l’allure en archivant des styles de vies et des communautés où le vêtement et l’esthétisme jouent (ou ont joué) un rôle prédominant. The Other met en avant des gens bien réels dont les vêtements et l’expression esthétique sont synonymes de cultures, de modes de vies et de courants de pensées.

POURQUOI?
❯ Le style est un langage universel, qui devrait selon nous être traité comme un bien culturel et non uniquement comme un bien commercial. Insatisfait de constater que le vêtement est aujourd’hui traité uniquement comme un produit (fashion-week, luxe et It bags!), The Other propose à l’inverse, un contenu qui traite d’allures et d’esthétiques authentiques à travers le monde et le temps. Nous appelons à une redéfinition et à une transformation de la perception de la mode et du style. The Other célèbre la différence et la marginalité dans une société qui ne l’encourage pas.

❯ Nous voulons rendre l’information sur les sous cultures plus accessible.

❯ Dans un monde ou le “streetstyle” est devenu une pratique très influente, nous pensons qu’il y’a un véritable besoin d’authenticité et une envie d’avoir comme sources d’inspirations de véritables personnes.